19721900.jpg

Ce film est sorti, cet été. Il s'agit du premier film de Bruno Rolland. Dans ce film Anne Azoulay, qui joue le rôle de Léa, travaille dans une boite de strip tease pour financer ces études. Elle y applique directement, des règles de la société économique dont elle apprend la théorie sur les bancs de science po. A travers son regard impassible, on s'apercevra que ce rapprochement ne se fait pas sans séquelles.

J'ai bien aimé ce ce film que j'ai vu deux fois : la première fois chez moi en DVD, la deuxième fois au cinéma en présence du réalisateur. J'ai vu deux films différents :

  1. D'abord, l'histoire d'une jeune fille que rentre dans une spirale infernale à trop vouloir en faire.
  2. Ensuite, j'ai vu un film politique, avec une vraie dénonciation de la société actuelle, le phénomène des étudiantes qui deviennent strip-teaseuse voir prostituée afin d'être indépendante pendant leurs études existe. Dans ce film, le sujet est abordé de manière magistrale.

Enfin, l'intervention de Bruno Rolland a rajouté une troisième dimension au film, il s'agit de quelqu'un convaincu par son travail et qui est prêt à en discuter pendant un bon moment. Les digressions ne manquent pas au fur à mesure de la discussion : il souligne l'influence de l'école Science Po sur la société française, la manière dont il a voulu interroger/déranger le spectateur en faisant ce film, il explique comment il a divisé par deux le budget uniquement parce qu'il voulait faire le film avec Anne Azoulay (qui a co-écrit le scénario) au lieu de prendre une "grande" actrice française pour le rôle. L'échange a bien duré une bonne heure.

Une fois sorti du cinéma, on se dit qu'on est pressé de voir les prochaines réalisations du monsieur (prévu pour 2013), car il a des choses à dire.