Viva Mexico !

Vous n'êtes pas sans savoir que 2010 est l'année du Mexique... Une force mytérieuse m'oblige à évoquer l'année du pays du catch moustachus sur mon blog :-)

Je vais vous présenter plus précisement des films mexicain. Ces films ne sont pas très connu de notre coté de l'atlantique, alros que pourtant le cinéma mexicain est vraiment très riche. Il possède une vielle histoire. <voie 1910> A l'époque, l'invention avait été importé au Mexique par les frères lumières themself !</voie 1910>

J'ai découvert ces films très confortablemet pendant festival de cinéma rennais Travelling, car cette année le thème était Mexico. Sur les 5 films que j'ai vu pas un seul n'était mauvais et tous surprenait par leur différence de style :

Les Bas-fonds de Mexico - Emilio Fernandez - 1946

labasfonddemexico.jpg C'est un bon vieux film d'action en noir et blanc comme on en fait plus. Il y a des mecs avec des pantalons remontés au dessus du nombril tenu par des bretelles. Il y a des musiques qui font "tululu" sur un plan où on voit un mec qui lit un journal indiquant que méchant s'est évadé. Il y a des buittages "bing", "pafs" et "pouf" pendant les bagarres...

Bref, si vous aimez les ambiances rétros avec des héros possèdant une morale implacable ce film est pour vous.

Santa Sangre - Alexandro Jodorowsky - 1988

santasangre.jpg Il s'agit d'un drame dans le milieu du spectacle. L'intrigue est bien ficelée. Les décors et les personnages sont surréalistes. On notera la présence d'une femme fatale bardée de tatouages, d'un enfant magicien et d'une mère appartenant à une sorte de secte. Et malgrès tout ça, on ressent la teinte mexicaine de ce film.

En tout cas, personnellement, je suis fan de l'auteur de BD et je suis content de voir qu'il est capable d'être bon dans un autre domaine artistique. Amateur de film "chelou" jettez vous sur ce petit bijou du genre.

Alamar - Pedro Gonzalez-Rubio - 2009

alamar.jpg L'histoire d'un enfant de divorcé qui renoue avec son père. La mère vie en italie dans une ville avec tout le confort moderne. Elle y a élevé son fils depuis sa naissance. Le père par contre vi "à la dure" dans un paradis terrestre encore existant sur terre. Forcément, le film ne parle pas de la vie italienne du gosse car c'est chiant. Mais bien sur de la découverte du mode de vie de son père.

Ca fait beaucoup de bien et ca devrait être remboursé par la sécu. Je préviens quand même les pressés : l'action du film se déroule lentement, ce qui n'est pas grave car la durée du film est assez courte.

Abel - Diego Luna - 2011

abel.jpg Dans une famille monoparentale, un enfant autiste prend la place d'un père de famille absent.

L'idée est cocasse et le résultat est là ! Ce film est à la foi émouvant et amusant, n'hésitez pas à aller le voir. Il doit encore être diffusé dans les salles près de chez vous.

La Zona - Rodrigo Pla - 2008

lazona.jpg <ironie>La Zona c'est un joli petit lotissement au coeur de Mexico.</ironie> Ce lotissement est entouré d'un mur de 5m de haut avec du barbelé dessus. Les entrées et les sorties y sont strictement contrôlées par des gardes de manière garantir la sécurité des habitants (Bref, le lieu de vie idéal des élécteurs de notre président actuel). Suite à un orage une brèche est crée dans ce mur, des jeunes des quartiers populaire qui se trouvaient là, en profite pour se glisser dans l'eden afin d'y faire quelques larcins et forcément, et bin, ça merde....

Un film dur qui met en lumière les dérives de l'homme moderne.

N'hésitez pas à aller dans votre médiathèque préférée pour emprunter les DVD de ces films ! Ou même à les acheter soyons fou :-)

Et merci à l'équipe de Clair Obscur !